Prise en compte de l’effet d’overlapping dans le Backtesting de la Value-at-risk – Parties 1 & 2

La value-at-risk (VaR) permet de mesurer la perte potentielle maximale sur un portefeuille pour un niveau de confiance donné sur un horizon de temps choisi. Le régulateur impose aux institutions financières de calculer la VaR sur un horizon de dix jours puis de valider ou d’invalider le modèle de VaR par un backtesting. En pratique, les établissements évaluent leur VaR sur un horizon de un jour puis la transforment en une VaR à dix jours via un coefficient, généralement égal à…